Faîtes entrer les accusés : Anis et Larusso

Il n’y a rien de plus désagréable que d’entendre une erreur de linguistique dans une chanson. Il y en a sur mon blog aussi, c’est vrai, mais on ne lis qu’une fois mes billets, donc ça va.

Je lance ici appel à Anis et Larusso. Je vous prie de bien vouloir corriger les passages que je vous signale ci-après.

Larusso, dans tu m’oublieras, tu dis : « Tu oublieras. Si c’était en avril, En septembre ou en juillet. S’il faisait du soleil. Ou si la pluie tombait ». Ce n’est pas français ! 

 

Anis, dans ta chanson Rodéo Boulevard, tu chantes : « Y’a pas d’sous métier, y’en a quand même, de très mal payés ». L’expression correcte est sot métier, et non sous métier.  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *