Une nouvelle extension en .Paris pour la Cité internationale universitaire de Paris

En juin 2008, la Ville de Paris a décidé de participer au programme de création de nouvelles extensions initiée par l’ICANN en décidant de créer une extension .Paris.


« Le .paris : une évidence pour nous » par mairiedeparis (vous m’avez vu ?)

C’est tout naturellement que la Cité internationale universitaire de Paris a choisi de se positionner pour faire partie des 100 pionniers et ainsi bénéficier d’une exclusivité sur cette nouvelle extension pendant 6 mois.

J’ai eu l’honneur de gérer ce projet au sein du service communication de la Cité et c’est donc avec joie que j’annone le lancement du site http://www.cite-internationale-universitaire.paris, un site qui se veut être une présentation originale de la Cité internationale avec la mise en avant de projets qui font échos aux valeurs communes de Paris et la Cité comme l’excellence, le haut de gamme, la solidarité ou l’innovation.

Destinés aux amoureux de Paris à l’international qui veulent découvrir un des trésors de la capitale, c’est un site exclusivement rédigé en anglais, composé d’une seule longue page déroulante ou il suffit de scroller pour découvrir le contenu, responsive design, avec beaucoup de grandes images inédites, et avec l’ajout d’effets parallaxes, résolument en phase avec notre époque.

Pour finir, voici quelques photos de la soirée organisée par la Mairie de Paris le 4 juin 2014 à la Tour Eiffel pour le lancement du .Paris.

Passage obligé devant la caméra de la mairie de Paris, le résultat à la 29ème et 55ème seconde de la vidéo de l'article :)
Passage obligé devant la caméra de la mairie de Paris, le résultat à la 29ème et 55ème seconde de la vidéo plus haut dans l’article 🙂
La Cité internationale bien présente !
La Cité internationale bien présente !
Mon ancienne agence Human to Human était présente pour le lancement de http://metro.paris/ avec Jérôme Delaveau et Philippe Llewellyn
Mon ancienne agence Human to Human était présente pour le lancement de http://metro.paris/ avec Jérôme Delaveau et Philippe Llewellyn
Parisiens, vous devriez bientôt voir ces affiches dans Paris
Parisiens, vous devriez bientôt voir ces affiches dans Paris
Coucou Anne Hidalgo
Coucou Anne Hidalgo
Florian Robardet d'Estray de http://dondusang.paris/, un discours très intéressant sur le prélèvement sanguin
Florian Robardet d’Estray de http://dondusang.paris/, un discours très intéressant sur le prélèvement sanguin
Bap Bap, un bière de parisien que j'ai découvert ce soir là
Bap Bap, un bière de parisien que j’ai découvert ce soir là
Le PUC était aussi là, partenaire historique de la Cité internationale
Le PUC était aussi là, partenaire historique de la Cité internationale
Les dircom de la RATP, Delsey, Aéroports de Paris, Tour Eiffel... prennent la parole
Les dircom de la RATP, Delsey, Aéroports de Paris, Tour Eiffel… prennent la parole
La tour Eiffel illuminé aux couleurs du Point Paris
La tour Eiffel illuminée aux couleurs du Point Paris

Créer des flux RSS Twitter avec la nouvelle API 1.1

Comme vous devez le savoir, Twitter a décidé de ne plus rendre disponibles les flux RSS dans sa nouvelle API 1.1. Voici une méthode (un script) pour continuer à s’abonner à des comptes, listes ou recherches Twitter via la technologie RSS.

rss twitter api script

1. Créer une application Twitter
– Se rendre ici et créer une application avec le nom, la description et le site de votre choix (cela n’a pas vraiment d’importance).
– Ajouter cette URL dans la ligne CallBack URL : https://spreadsheets.google.com/macros/

2. Ajouter le script
Cliquez ici pour ajouter le script à votre Google Drive
– Inscrire les données Twitter Consumer Key et Twitter Consumer Secret dans la start() function (et uniquement dans celle-ci)
– Cliquez sur Fichier –> Gérer les versions –> Enregistrer une nouvelle version (et lui donner un nom bidon)
– Cliquez sur Publier –> Déployer en tant qu’application Web et choisir un accès à tout le monde, même les utilisateurs anonymes. Puis Mettre à jour.

3. Déployer l’outil
– Cliquez sur Exécuter, puis Start. Valider les autorisations, puis recommencer une nouvelle fois.
– C’est terminé, vous allez recevoir un email sur votre compte Gmail associé à votre Drive, avec toutes les URL pour créer des RSS à partir de Twitter. Il suffira alors de remplacer la fin de ces URL avec un autre nom de compte ou une autre recherche pour créer des flux RSS.

twitter rss script google drive

Merci à MitchellMcKenna sur Github pour cette technique efficace.

Suivi de consommation data différent entre Sosh et Android

Merci Sosh, depuis le temps que l’on attendait cette fonctionnalité, ce n’est pas trop tôt. Jusqu’à aujourd’hui, pour connaitre le niveau de données encore disponible sur mon forfait, j’utilisais la fonctionnalité « Consommation de données » offerte sur Android depuis la version Ice Cream Sandwich 4.0.

suivi consommation sosh data données

suivi consommation android data donnéesIl est intéressant de constater que selon Android, j’ai consommé 326Mo depuis le 4 avril (début de mon forfait), alors que Sosh m’indique que je n’ai consommé que 210Mo. Curieux cette différence.

En tout cas, mieux vaut que ce soit dans ce sens que dans l’autre.

Test de la Nexus 10 VS iPad 2

Reçue il y a 1 semaine, j’ai pu la tester avant de la rendre à son propriétaire.
iPad 2 VS Nexus 10
Voici un petit bilan :

Finitions : Victoire iPad 2

  • Il est clair que la plastique de Samsung est moins élégant et parait moins solide que le métal d’Apple.

Ecran : Victoire Nexus 10

  • J’ai eu une petite fuite de lumière dans un coin lors de la première utilisation, mais celle-ci s’est complètement résorbée par la suite.
  • Au niveau de la résolution, il y a un vrai gap entre l’iPad 2 et la Nexus 10, notamment au niveau du texte extrémement net sur cette dernière, ça fait un bien fou aux yeux !
  • Le format 16:10 est aussi bien que le 4:3 pour moi, même en mode portrait.

Applications : Victoire iPad 2

  • Il est vrai que peu d’applications sont optimisées tablette sur Android, ne serait-ce que Twitter et Facebook. Elles fonctionnent correctement mais ne sont pas aussi ergonomiques sur un iPad. Il faudra un petit peu de temps à Android pour rattraper son retard à ce niveau là.

Puissance, fluidité et stabilité : Victoire Nexus 10

  • Les deux tablettes sont fluides, elles répondent au doigt et à l’oeil, avec peut-être même un petit avantage pour la Nexus 10. Jelly Bean 4.2.1 fait du bien !
  • Il est possible de faire tourner des jeux mieux définis (HD) avec plus de fluidité sur la Nexus 10.
  • La Nexus 10 a encore un souci de stabilité avec le navigateur par défaut Chrome, qui peut faire planter totalement la tablette, ça m’est arrivé 2 fois. Des applications peuvent se bloquer parfois sur l’iPad mais jamais je n’ai eu à faire un Hard Reset comme sur la Nexus 10. Gageons que Google corrige le problème avec une prochaine mise à jour.

Système d’exploitation : Victoire Nexus 10

  • Android est plus ouvert (on peut transférer des fichiers sur sa tablette sans souci), plus convivial (widget sur l’écran), plus pratique (barre de notification évoluée et LED de notification). iOS fait juste un peu mieux sur les effets de transitions.

Appareil photo numérique : Victoire Nexus 10

  • L’APN au dos de la Nexus 10 n’est pas génial (5Mpix), mais c’est un monstre par rapport à celui de l’iPad 2 (0,7 Mpix) !

Autonomie : Victoire iPad 2

  • Je tiens plus longtemps avec l’iPad 2, avec la même utilisation. 10H  avec l’iPad 2, contre 8H avec la Nexus 10 environ.

Prix : Victoire Nexus 10

  • Même si la Nexus 7 offre une bien meilleur rapport qualité prix (199€), la Nexus 10 (399€), qui possède des composants bien meilleurs que ceux de l’iPad 2 (409€), est pourtant vendue moins chère que cette dernière.

Maintenant à vous de choisir, en espérant que la Nexus 10 redevienne vite disponible à la vente !

Android 4.2 : problème avec le vibreur

La dernière version d’Android, Jelly Bean 4.2.1, a été déployée sur la gamme Nexus. Cette version souffre d’un bug plus gênant qu’il n’en a l’air.
Notifications_Sonnerie_Vibreur_Gmail

Toutes les notifications, et notamment celles de Gmail, produisent une vibration, mais si la case vibreur a été décochée dans l’application. Donc soit vous êtes avertis d’un mail et ça viiiiibre, soit vous n’êtes pas averti du tout et vous n’avez aucune notification visuelle. Ce choix ne devrait pas se poser.

Je ne suis malheureusement pas le seul à avoir constaté ce souci (voir ICI et ICI)

Espérons que Google réagisse vite !

MAJ 02/01/2013 : Le problème ne semble pas résolu en réinitialisant le terminal aux valeurs d’usine (perte de toutes les données).

Pourquoi les photos de contacts sont pixelisées sur Android ?

Depuis l’arrivée d’Ice Cream Sandwich, Android est devenu vraiment classe, notamment grâce au thème Holo.

Mais il reste un défaut majeur : Les images des contacts sont pixelisées et c’est vraiment laid. Exemple ici avec le logo de ING Direct que j’avais pourtant enregistré en HD.

Vous pouvez ajouter une superbe photo à un contact, dès lors qu’il y aura une synchronisation faite avec Google contacts, elle sera redimensionnée à 256*256px.

Alors oui, il existe cette application sur le Google Play pour corriger le tir, mais c’est loin d’être pratique :  HD Contacts

Vic Gundotra a affirmé il y a 1 an que Google allait corriger le problème, mais on ne voit toujours rien venir, même avec la nouvelle version Jelly Bean 4.2…

 

Huawei Ascend P1 : 4 qualités et 4 défauts

Huawei Ascend P1Grâce à l’opération Try&Trust d’Huawei, j’ai pu tester pendant 10 jours le smartphone Android Huawei Ascend P1, qui représente actuellement le haut de gamme de la marque chinoise.

 

 

 

Qualités

– Finesse : Il tient parfaitement et entièrement dans toutes les poches de jean. Il est aussi très léger. La finition est correcte sans +.

– Fluidité : Rien à dire, le processeur tient le coup dans toutes les situations, et Ice Cream Sandwich ne rame pas. Manque juste un brin de réactivité dans les transitions (à quand Jelly Bean et son projet Butter ?)

– Surcouche : Huawei a eu la bonne idée de ne pas trop customiser sa surcouche, ce qui devrait leur permettre de proposer des mise à jours plus rapidement que certains constructeurs. Avouons le, la Rom Stock de base d’Android ICS ne nécessite plus de surcouche, elle est ergonomique, simple et graphique.

– Batterie : Beaucoup mieux que mon Galaxy Nexus actuel, il est facile avec ce smartphone de finir la journée, même en utilisation semi intensive (toutes les synchro activés, Wifi + data Mobile, luminosité automatique…)

Défauts

– Optimisation de la taille de l’écran : Il y a des bords vides, en haut et en bas de l’écran d’accueil qui ne sont pas utilisés, c’est dommage car les icônes sont du coup plus petits (voir dernière photo). J’ai pu corriger ce défaut en installant un launcher alternatif. Côté résolution ça reste satisfaisant (on distingue juste les pixels de près) même si sur cette gamme je pense que Huawei aurait pu offrir du 720p.

– Touches : Mais pourquoi Huawei a préféré une touche menu à une touche multitâches dans le choix de ses 3 touches physiques. C’est vraiment dommage car la touche menu ne sert plus à rien depuis l’arrivé d’ICS.

– Stockage : 4Go de mémoire, c’est très faible (seulement 2,36Go sont disponibles au premier démarrage du téléphone). A peine de quoi stocker toutes ses applications. Heureusement qu’il est possible d’ajouter une carte SD.

– Prix : A 300€ environ il n’est pas cher. Mais il ne résiste pas une seconde à la concurrence du Nexus 4, meilleur à tous les niveaux et proposé à partir de 299€.

[nggallery id=3]

Mon avis sur Joe Mobile

Ça y est, la conférence a eu lieu, on connait désormais les tarifs de l’offre Joe Mobile.

 

10 euros/mois
Voix : 2 heures
SMS/MMS : illimité

15 euros/mois
Voix : 2 heures
SMS/MMS : illimité
Data : 1 Go

20 euros/mois
Voix : illimité
SMS/MMS : illimité
Data : 3 Go

Enfin, les débits ne sont pas bridés. C’est important de le signaler car c’est par exemple le cas chez Virgin Mobile

Je trouve que pour une fois SFR (Joe est un MVNO qui utilise le réseau de SFR) a innové… Ils sont enfin dans l’air du temps, avec des tarifs qui ne sont pas meilleurs que Sosh/Free/B&You, mais plus modulables, car il est possible de rajouter de la data ou de la voix aisément à partir du forfait à 10€, et tout cela depuis une application mobile dédiée. Possible aussi de stopper le forfait d’un seul clic, easy.

Et ce n’est pas un fan de SFR qui vous parle !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Frandroid pour le visuel

LCL sort enfin son application Android

Cela fait depuis mars 2011 qu’on en parle ici. La banque LCL ne daignait toujours pas proposer une application Android à ses clients. C’est désormais chose faite ! 

Capture

Je trouve que c’est une banque qui a tout de même un peu de retard. Impossible de leur poser une question sur Twitter car leur compte est inactif et lorsque je les questionne via leur outil de contact sur LCL.fr, on me fourni une réponse à côté de la plaque.

Capture

Je trouve ça dommage car c’est une banque qui est innovante, notament avec son système de récupération des centimes (option system’epargne).

 

Test du Galaxy Nexus VS Nexus S

J’ai commandé mon GN sur Amazon DE la semaine dernière et je l’ai reçu hier (350€, port compris). Voici mon retour, et les différences que j’ai pu constater par rapport à mon ancien terminal, le Nexus S.

Design : ça reste du plastique mais la matière semble bien plus noble sur le GN que sur mon NS. Il est vraiment beau. Par contre il est difficile de remettre en place la coque arrière, ou alors je m’y prends mal.

Prise en main : Il est long et large… mais fin et léger. Donc il tient bien dans la poche et dans la main. Le seul souci c’est pour accéder à une main à la barre de notification avec le pouce, c’est quasiment impossible.

Autonomie : Franchement surpris car ce devrait être un point faible et finalement la batterie tient bien mieux que sur mon Nexus S (précision : j’étais en custom kernel), je suis tout le temps dessus depuis hier et la jauge ne descend pas si vite. Quand je vais voir le détail de ma consommation, c’est vraiment l’écran qui consomme le plus.

Ecran : Wahouu, la résolution on la sent, et ça fait du bien au yeux. Pour les noirs, c’est superbe, il n’y a plus de différence de contraste entre l’écran et la coque noire. Par contre les blancs sont granuleux et un peu gris, je ne pensais pas que ce serait aussi visible sur cet AMOLED.

Appareil Photo : Le même que sur le Nexus S, pas génial, surtout en situation de faible luminosité. Mais finalement ça reste correct pour une utilisation smartphone (partage réseaux sociaux, MMS et Cie…)

Haut Parleur : Sa faible puissance ne me choque pas, ce n’est pas si faible qu’on le dit en fait…

Fluidité : Quand j’ai allumé pour la première fois mon Galaxy Nexus hier, j’étais un peu déçu par les quelques saccades entre les écrans du bureaux et l’accès au menu application. Après l’avoir redémmaré plusieurs fois, avoir installé Apex en l’optimisant bien, il tourne comme une horloge. MAJ – Depuis Jelly Bean, c’est carrément fluide. Cool !

OS : RAS, c’est la même version d’ICS que sur mon Nexus S, et j’adore ICS.

 

Bonus : Deux choses me change la vie.
1 : La possibilité de paramétrer le LED avec Lightflow, pour toutes les applications, un vrai bonheur que j’avais perdu avec le NS.
2 : L’utilisation de bouton multitaches, en toute fluidité, ça en jette !

Malus : Il chauffe assez rapidement. Le terminal ne devient jamais brûlant, mais il est fréquemment « chaud ».

Bon voilà, je suis heureux de mon achat et vous le conseille si vous venez aussi d’un Nexus S 🙂